Le Volcan

organizations

En 1937, dans L'oreille cassée, Tintin embarque au Havre, destination l'Amérique du Sud avant que, une année plus tard, ce soit Le Quai des Brumes de Marcel Carné qui livre un nouvel exemple de cette ville du Havre ouverte sur le monde et l'aventure !

Près de 80 ans plus tard, le Volcan, l’espace de quelques années hors les murs, devient le Volcan maritime et ouvre un camp de base dans l'ancienne et mythique gare maritime transatlantique du Havre.

   L'ensemble de ces éléments sera évidemment présent dans les prochaines années de développement de la scène nationale : une programmation artistique de haut niveau, un rayonnement international et la priorité accordée à l'élargissement des publics nous conduira, de plus en plus, à voyager dans le temps, voyager dans l'espace d'un territoire d'agglomération, voyager vers les nouveaux mondes !

 

Quelques idées simples nous guideront ainsi de 2011 à 2014 :

   L'idéal humaniste

   Le projet artistique reste concentré sur l'idée d'un renouvellement de l'idée humaniste.

Un Humanisme tel que le décrit l'écrivain Castiglione (1478-1529) lorsqu'il fait le tableau de « l'homme universel » dont la culture embrasse tout, en harmonie avec la nature.

    L’enjeu aventurier

    Le Havre au XVIe siècle décrit par Jean-Christophe Ruffin dans Rouge Brésil, prix Goncourt en 2001, c'est le port de départ des expéditions françaises vers le Nouveau Monde; mais ce sera aussi, en 1779, le port de départ du Marquis de Lafayette qui s'engage auprès des insurgés américains ! Puis, dès le 17 décembre 1784, le paquebot Deux frères inaugure la première ligne régulière Le Havre-New York. En 1913, 741 000 passagers transitent par le havre dont 150 000 voyagent vers les Etats-Unis : les paquebots font la fierté des havrais. En 2009, ce seront encore 100 000 voyageurs qui feront une escale au Havre. En 2011, une nouvelle aventure commence avec l'ambition de tisser des liens avec cette grande histoire.

     Un territoire à la croisée des mondes

     Aujourd'hui, Le Havre reste une ville largement ouverte sur le monde, au point d'équilibre entre l'Est et l'Ouest : entre Amériques et Asie. Ville humaniste par nécessité, moderne par obligation, Le Havre est un carrefour physique et virtuel qui relie le Nouveau Monde aux Civilisations plus anciennes.

   C'est pourquoi, nous poursuivrons la construction de nos saisons sur un fil conducteur racontant l'écriture dans tous ses états comme la clé de voûte de cet édifice humaniste qui se veut facile d'accès, rassembleur et générateur d'un pont solide entre le levant et le couchant : un monde qui ne dort jamais.

   Cette nouvelle période passionnante et complexe qui s'ouvre pour le Volcan sera façonnée à partir de deux matériaux inépuisables :

- l'exotisme, attitude culturelle de goût pour l'étranger qui s'est développé dans le même temps que se développaient les voyages.

- le Temps des nuits et des jours, entre Orient et Occident, Le Havre est un trait d'union entre des territoires qui ne dorment jamais au même moment. Le Volcan s'attachera donc à présenter de différentes manières les réalités américaines et asiatiques (Chine, Japon).

   Territoires et camps avancés

   Des mondes virtuels aux mondes différents, nous construirons petit à petit avec la population un monde fédérateur, propice aux voyages, à la qualité de vie, à la rencontre et aux surprises. Grâce aux camps avancés installés en ville haute et aux multiples liens qui se tisseront entre les habitants et les équipes artistiques, nous voulons sans cesse embarquer de nouveaux explorateurs !

    l'Université Populaire

    En partenariat avec l'Université du Havre, elle a vocation à dépasser les cadres habituels pour favoriser la mixité de publics curieux qui peuvent trouver dans son programme  des clés de compréhension pour les spectacles programmés au Volcan et pour le monde en mouvement.

Son moteur reste l'interrogation sans cesse renouvelée du rapport entre le progrès et l'évolution des civilisations. Ses thématiques évolueront avec le temps et dans la concertation au sein du conseil scientifique que nous avons créé avec la Présidence de l'Université.