Javascript is required to view this map.

MJC De Ris-Orangis

organizations

Un peu d'histoireCONDORCET

«Le but de l’instruction n’est pas de faire admirer aux hommes une législation toute faite, mais de les  rendre capables de l’apprécier et de la corriger. Il ne s’agit pas de soumettre chaque génération aux opinions comme à la volonté de celle qui la précède, mais de les éclairer de plus en plus, afin que chacun devienne de plus en plus digne de se gouverner par sa propre raison. (…)   Nous n’avons pas voulu qu’un seul homme dans l’empire pût dire désormais : la loi m’assurait une entière égalité de droits ; mais on me refuse les moyens de les connaître. Je ne dois dépendre que de la loi ; mais mon ignorance me rend dépendant  de tout ce qui m’entoure. On m’a bien appris dans mon enfance ce que j’avais besoin de  savoir ; mais, forcé de travailler pour vivre,  ces premières notions se sont bientôt effacées, et il ne m’en reste que la douleur de sentir, dans mon ignorance, non la volonté de la nature, mais l’injustice de la société.

Nous avons cru que la puissance publique devait dire aux pauvres : la fortune de vos parents n’a pu vous procurer les connaissances les plus indispensables ; mais on vous assure des moyens faciles de les conserver et de les étendre. Si la nature vous a donné des talents, vous pouvez les développer, et ils ne seront perdus ni pour vous, ni pour la patrie.Rapport et projet de décret sur l’organisation générale de l’instruction publique. Texte de 1792, considéré comme le document fondateur de l’Education Populaire

Les buts de la MJC?.

. Permettre la définition d’un cheminement personnel et l’épanouissement des centres d’intérêt propres à chacun.

. Respecter le pluralisme des cultures, des sensibilités, des questions, des manières d’être, de (se) ressentir.

. Ouvrir le champ des connaissances : activités, débats, spectacles, formations.

. Jeter les bases d’un dialogue entre générations.

. Transcender l’initiative, l’innovation, l’expérimentation.

. Engager une conception et une pratique active de la démocratie.

«Les M.J.C. travaillent à la construction d’une société plus solidaire. Les M.J.C sont des lieux d’innovation et d’expérimentation sociale et culturelle». (articles 2 et 4 des Statuts des M.J.C)

C’est quoi l’éducation Populaire?

«L’élargissement du droit à la citoyenneté passe aujourd’hui par une capacité d’ouvrir des interrogations (et donc des conflits) sur le sens de notre place dans un processus de développement. C’est-à-dire des actions de nature culturelle permettant à tout un chacun de transformer l’expérience qu’il a de sa situation en expression, puis en savoir, pour construire un rapport de force permettant d’agir sur cet environnement socio-économique. Ce travail de la culture dans la transformation sociale, politique, et économique est ce que nous appelons éDUCATION POPULAIRE»

 

Franck Lepage« offre publique de réflexion à l’attention du ministère Jeunesse et sports (2001)»

C’est quoi être «cultivé»?

«Est cultivé celui qui possède le savoir et les méthodes, les modèles esthétiques et d’organisations qui lui permettent de comprendre sa situation dans le monde, de la décrire, de lui donner un sens et d’agir sur elle pour la transformer.»

Texte de la fédération française des MJC

C’est quoi être démocratique?

«Est démocratique, une société qui se reconnaît divisée, c’est-à-dire traversée par des contradictions d’intérêt et qui se fixe comme modalité, d’associer à parts égales, chaque citoyen dans l’expression de ces contradictions,  l’analyse de ces contradictions et la mise en délibération de ces contradictions, en vu d’arriver à un arbitrage».

Définition de la démocratie selon le philosophe Paul RICOEUR

C’est quoi un agrément Centre Social?

Principes d’action d’un Centre Social

Valoriser la personne

. que chacun puisse accéder à ses droits fondamentaux dans le respect d’autrui

. que chacun puisse valoriser ses compétences et se sentir acteur et responsable de sa vie et de la vie commune.

Valoriser la vie sociale, démocratique et participative

Ensemble, les acteurs

- élaborent des projets sociaux qui correspondent aux besoins identifiés

- privilégient une dimension d’éducation populaire et d’apprentissage de la citoyenneté entre les habitants et contribuent au maintien et à la création de liens sociaux.

C’est quoi une association?

Une association est dite «loi 1901», parce que c’est la loi du 1er juillet 1901 qui régit l’existence juridique des associations déclarées.

La définition de l’association est donnée par l’article 1er de la loi :

«L’association est la convention par laquelle 2 ou plusieurs personnes mettent en commun, de façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices.»

Les éléments caractéristiques du contrat d’association sont au nombre de trois :

- un but commun entre les membres,

- une permanence dans l’activité poursuivie,

- un but autre que de partager des bénéfices.

A noter que la loi 1901 n’interdit pas à une association de réaliser des bénéfices, mais de les partager entre ses membres. Ces bénéfices, s’il y en a, doivent être mis au service de la réalisation des buts déterminés par les statuts.Quoi de neuf à la MJC ?

Politique tarifaire, Accueil, Université PopulaireEgalité,

Fraternité, 

Liberté… Les trois actions prioritaires du projet 

«Centre social» à la MJC : 

Politique tarifaire, Accueil, Université Populaire