Le Printemps de Burges

festivals

« Le Printemps de Bourges doit devenir, pour tous ceux qui s'intéressent à la chanson, un lieu de création, d'expression et de confrontation sur la chanson d'aujourd'hui. »
C'est par cette phrase que, fin 1976, se présente un concept nouveau : un festival de chanson, en plein coeur d'une ville moyenne de province, et qui doit se dérouler pendant les vacances de Pâques.

Cette phrase, on peut la conjuguer au présent. Il suffirait de changer le mot « chanson », trop restrictif aujourd'hui, par « musiques actuelles » ou « musiques populaires », et on retrouverait aujourd'hui presque à l'identique l'esprit et la forme du premier Printemps de Bourges, tels que l'entendent ses fondateurs, Daniel Colling et ses complices Maurice Frot et Alain Meillant.

Depuis que cette phrase a été écrite, il est passé à Bourges 3229 artistes et groupes en trente-neuf Printemps - quatre décennies d'histoire des musiques populaires, Léo Ferré et Dominique A, NTM et Juliette Gréco, U2 et Cesaria Evora, Jean-Louis Murat et Jacques Higelin, les Têtes Raides et Anne Sylvestre...